Accueil >
Vacances à la campagne en Lozère >
La Lozère en Automne >
Cueillette champignons en Lozère

Cueillette champignons en Lozère

Pour les amateurs de champignon, la Lozère est la destination de vacances à ne pas manquer. Réputé pour ses nombreuses variétés de champignons, notre département vous accueille au cœur de son paysage verdoyant pour la récolte des espèces les plus convoitées. Envie de prendre part à cette activité très amusante pratiquée en pleine nature ? Lozère Résa vous propose tout ce que vous devez savoir pour réussir votre séjour cueillette de champignons dans la campagne lozérienne. Vous trouverez également sur le site des offres d'hébergements pour passer vos vacances dans les meilleures conditions.

Sommaire

  1. Quelles destinations pour participer à la récolte de champignons en Lozère ?
  2. À quelle période peut-on cueillir des champignons en Lozère ?
  3. Que peut-on cueillir comme champignons en Lozère à l'automne ?
  4. Quelles sont les règles de la récolte de champignons en Lozère ?

Quelles destinations pour participer à la récolte de champignons en Lozère ?

La Lozère est un ensemble de plusieurs régions naturelles réparties entre l'Aubrac, les Cévennes, les Causses et la Margeride. Chacune d'entre elles est dotée d'une végétation très diversifiée composée de forêts, massifs, landes, prairies et pelouses. Forte de cette flore variée, la Lozère se transforme chaque année en un vaste champ de champignons pour les passionnés de la cueillette. Pour prendre part à cette activité, plusieurs destinations sont possibles dans les périphéries de la Mende. Parmi ces dernières figurent notamment :

  • le Parc national des Cévennes,
  • le Parc naturel de l'Aubrac,
  • le Parc régional des Grands Causses.


Chacune de ces différentes destinations permet de profiter d'un riche panorama paysager tout en cueillant des champignons à travers la flore sauvage.

Le Parc national des Cévennes

Désigné comme réserve de biosphère par l'UNESCO, le Parc national des Cévennes est l'une des régions lozériennes les plus adaptées pour cueillir des champignons. Il est constitué de divers étages de végétation qui s'étalent du massif de l'Aigoual jusqu'à la vallée de Mimente en passant par le Causse Méjean et le Mont Lozère. Sa superficie totale est occupée à 72% par la végétation, avec plus de 11 000 espèces recensées. Cela favorise le développement de différents types de champignons qui font la saveur des spécialités locales. Le temps d'un week-end au Mont Lozère ou dans le massif du Causse Méjean, vous pourrez remplir votre panier de champignons pour préparer les recettes les plus savoureuses.

Durant votre séjour dans cette région naturelle de notre département, vous aurez également la chance de participer à certains événements culturels comme le fameux Festival de la soupe à Florac. Votre passage dans la campagne est également l'occasion de partir en randonnée dans les bois, afin d'apprécier toute la couleur de la végétation locale. Pour garantir un bon niveau de confort durant ces jours de congé, choisissez un hébergement de 4 épis ou 5 épis parmi nos gîtes de France disponibles dans les Cévennes.

Le Parc naturel régional de l'Aubrac

Envie de réserver un séjour champignon à la campagne ? Le Parc naturel de l'Aubrac est une destination de choix pour réaliser votre rêve. La région est connue pour la variété de sa flore, composée majoritairement d'arbres et de plantes à fleurs telles que les jonquilles, genêts, myrtilles, gentianes. Différents types de champignons y sont recensés, offrant chacun un parfum agréable et une saveur authentique. En famille ou entre amis, vous pouvez passer vos jours de vacances à cueillir ces trésors des forêts lozériennes.

Pour profiter d'une expérience enrichissante au cœur de ce magnifique paysage, vous avez plusieurs options en ce qui concerne l'hébergement. Vous pouvez par exemple réserver un gîte de France ou un chalet sur une montagne pour avoir une vue imprenable sur l'ensemble de la végétation. Et pourquoi ne pas choisir une location en camping, afin de passer une nuit ou quelques jours en pleine nature ? Lors de votre passage dans cette région, ne manquez pas d'observer le Brame du Cerf, le temps d'une nuit avec vos enfants. Cela ne fera qu'enrichir vos séjours à la campagne.

Le Parc naturel régional des Grands Causses

Outre les Cévennes et l'Aubrac, les Grands Causses vous accueillent en plein milieu de la campagne lozérienne pour vos séjours champignons. Cette région naturelle concentre une grande partie des espaces végétales de notre département, avec notamment les Gorges du Tarn qui constituent un véritable poumon de la flore locale. Panier sous le bras et couteau dans la poche, vous pourrez cueillir une grande diversité de champignons à travers ces vastes plaines et forêts. Durant les randonnées de cueillette, vous pouvez également contempler tout le charme du paysage à partir d'une montagne ou d'une colline.

Vous souhaitez séjourner dans cette région ? Retrouvez sur Lozère Résa une offre importante de gîtes en location pour les vacances dans les Grands Causses. En fonction de vos besoins, vous pouvez réserver une location dans un village de gîtes sur le Causse de Sévérac ou dans un camping près des Cévennes. Nos gîtes de France proposent différentes capacités d'accueil et divers niveaux de confort pour les séjours en famille, en couple ou entre amis.

À quelle période peut-on cueillir des champignons en Lozère ?

L'automne est la meilleure saison pour participer à la récolte des champignons en Lozère. C'est durant cette période de l'année que la majorité des différentes espèces existantes apparaissent dans les bois et les landes dans la périphérie de Mende. La pluie et le soleil qui cohabitent en cette saison permettent d'avoir une température douce et un niveau d'humidité optimal. Cela favorise la poussée des tricholomes et des autres espèces de champignon.

Que ce soit dans un village des Gorges du Tarn, dans le Causse Méjean ou dans la Vallée du Lot, l'automne est ainsi privilégié pour la récolte des champignons. Si vous souhaitez prendre part à cette activité, faites donc bien attention à réserver votre gîte pour un séjour entre septembre et octobre. Un week-end en Lozère durant cette saison vous permet également de partir à la découverte des plus grandes attractions de notre département, entre autres la rando et la balade.

Que peut-on cueillir comme champignons en Lozère à l'automne ?

Les espèces de champignons que l'on peut cueillir dans la campagne lozérienne sont nombreuses. Parmi ces dernières, on peut notamment citer :

  • les cèpes,
  • les girolles,
  • les morilles,
  • les lactaires,
  • les coulemelles…


Chacune de ces espèces possède des caractéristiques particulières et pousse sur des sols bien définis.

Les cèpes

Les cèpes sont des espèces de champignons dotés d'un pied obèse et d'un chapeau en forme de coussin. Ils englobent notamment les Boletus, les Bolets et les Gyroporus. Coupé en lamelles et séché au soleil ou à la poêle, ce type de champignon est parfait pour parfumer les omelettes. Ils sont également utilisés en sauce dans un repas riche et équilibré. On les retrouve d'ailleurs dans plusieurs recettes locales, telles que le fameux risotto au champi.

Les cèpes apprécient généralement les zones ombragées où les mousses se développent facilement. Ils sont souvent abondants en forêts humides ou en bord de lac. Dans les massifs forestiers, ils apparaissent notamment près des arbres tels que : les pins, les chênes, les châtaigniers, les charmes ou les hêtres. Les Cévennes et les Gorges du Tarn sont donc des destinations idéales pour en cueillir. On en trouve également dans les zones humides du massif forestier de la Margeride.

Les girolles

La girolle fait partie des espèces les plus connues et les plus convoitées, que ce soit en Lozère ou ailleurs en France. Ce type de champignon possède une silhouette de trompette, avec un pied tubulaire et un chapeau en forme de parabole. On la reconnaît grâce à sa couleur totalement jaune. La girolle se développe généralement sur les sols chauds et humides. C'est l'une des espèces que l'on peut facilement retrouver dans presque tous les villages lozériens.

Ce champignon comestible est très apprécié pour son parfum et sa saveur unique. Cuisinée à la crème, à la poêle ou sautée, la girolle peut accompagner tous les repas. En plus de la saveur, elle permet d'équilibrer l'alimentation grâce à sa composition nutritionnelle riche en minéraux et vitamines. Pour profiter de toutes ses valeurs, pourquoi ne pas vous essayer à quelques recettes durant vos jours de congé à la campagne ? Ensemble avec vos enfants, vous pouvez par exemple préparer un plat de girolles poêlées avec des gousses d'ail. Cette spécialité locale ravivera vos papilles.

Les morilles

Champignon comestible très connu, la morille est appréciée pour son goût particulier. C'est l'une des espèces de prestige qui parfument les assiettes des grands chefs pour les occasions spéciales. Elle se décline en différentes variétés :

  • morille commune,
  • morille délicieuse,
  • morille conique,
  • morille ronde,
  • morille élevée…


Quelle que soit la variété, ce champignon possède un chapeau creusé d'alvéoles relativement profonds et de forme irrégulière. Ces derniers peuvent être disposés verticalement ou sans ordre, selon l'espèce. Contrairement aux autres types de champignon, les morilles peuvent se faire rares et ne poussent pas toujours aux mêmes endroits. On les retrouve généralement sur les sols basiques, frais et humides. Peu importe leur variété, les morilles préfèrent particulièrement certains arbres, dont les pommiers, noisetiers, bouleaux et troènes. Ils poussent également dans les herbes au bord des rivières et ruisseaux. Que vous séjourniez près de Mende ou dans un village de la Margeride, vous pouvez cueillir des morilles durant votre randonnée de cueillette.

Les mousserons

Le mousseron, parfois surnommé « bouton de guêtre », est une espèce de champignon très connue pour sa résistance à la pourriture. Il se reconnaît par son aspect mince de couleur pâle et son chapeau circulaire qui ressemble à celui de la girolle. Ce champignon pousse très souvent dans les prairies, les pelouses et les landes. À l'opposé de la morille qui peut pousser seule, il est généralement en groupe, ce qui facilite la récolte.

Comme toutes les espèces comestibles, le mousseron est particulièrement savoureux lorsqu'il est bien cuisiné. Après avoir cueilli ce champignon, vous pouvez le couper en petites lamelles à cuisiner en omelette ou sous forme de poêlée. Quelle que soit la méthode utilisée, vous profitez d'un repas délicieux qui revitalise l'organisme après de longues heures passées à la cueillette. Envie de goûter à ses recettes à base de mousseron ? Réservez votre hébergement dans un village proche du Mont Lozère, afin de cueillir le maximum de champignons dans les vastes pelouses de la région.

Les lactaires délicieux

Associé à la grande famille des Russulacées, le lactaire délicieux est un champignon dont la chaire produit une sorte de lait (latex) lorsqu'on la coupe. C'est l'une des rares espèces de Lactarius qui sont sans dangers pour la consommation. Il se caractérise par son chapeau en forme de cône inversé, doté d'une couleur rouge orangé parfois verdissante.

Le lactaire délicieux est un champignon automnal qui se développe dans un environnement chaud et humide. On le retrouve très souvent dans les forêts et rarement sur les surfaces herbeuses. Il est donc possible d'en trouver presque dans tous les villages de notre département. Pour cela, vous pouvez vous faire accompagner par un guide qui vous indiquera les méthodes et techniques à utiliser pour effectuer la récolte.

Les coulemelles

La coulemelle ou lépiote élevée est un grand champignon pouvant atteindre 40 cm de haut. Elle se reconnaît facilement par sa forme en ombrelle et par son anneau qui coulisse le long du pied, comme une bague. Ce champignon apprécie particulièrement les sols bien drainés et humides. Il peut donc pousser dans les prairies et les pâtures, mais également dans les forêts.

Dans notre département, la coulemelle peut pousser dans n'importe quelle région. Vous pouvez en trouver en bord des chemins et des sentiers de la campagne. C'est un champignon comestible qui intègre de nombreuses recettes locales. Elle se déguste simplement dans une poêle, avec un peu de beurre, une gousse d'ail et quelques feuilles de persil. Selon vos préférences, vous pouvez également consommer la coulemelle dans une omelette, un gratin ou un risotto parfaitement cuisiné.

Quelles sont les règles de la récolte de champignons en Lozère ?

Dans la cité lozérienne, la cueillette de champignons est pratiquée par des milliers de personnes chaque année. Pour éviter que cela entraîne la disparition de certaines espèces, l'activité est encadrée par une réglementation stricte. D'une part, la récolte est limitée à 10 litres par personne par jour. Dans le cas où il s'agit de l'oreillette des Causses (un type de champignon spécifique), la quantité à récolter ne doit pas dépasser les 2 litres par personne par jour.

De plus, lorsque le site où se trouvent les champignons est une propriété privée, il est important de respecter les droits du propriétaire. Dans le cas contraire, des sanctions strictes peuvent être appliquées. En fonction de la situation, il peut s'agir d'un procès-verbal ou d'une amende forfaitaire de 135 euros minimum. En gardant cette réglementation à l'esprit, votre séjour champignon en Lozère sera plus qu'un succès. Pour passer des moments inoubliables avec vos enfants ou vos amis, n'attendez pas et réservez un gîte confortable qui correspond à vos besoins sur Lozère Résa. Nos offres de location sont proposées à des tarifs accessibles pour tous les budgets.


L'hébergement a bien été ajouté à votre sélection