Accueil >
Vacances nature en Lozère >
Cueillette d'automne

Vacances pour la cueillette d'automne en Lozère

Dans notre département de la Lozère, l'arrivée de la saison automnale marque le début de la saison des cueillettes en forêt. De nombreux vacanciers décident de passer un séjour dans les Cévennes durant cette période de l'année pour prendre part à cette activité qui permet de découvrir les paysages lozériens. Lozère Résa vous évoque la cueillette en forêt dans notre département. Pour votre confort lors votre séjour dans notre belle région naturelle de France, nous vous proposons sur notre site une large sélection de gîtes et de logements qui vous séduiront à coup sûr.

Sommaire

  1. Que peut-on cueillir en Lozère durant la saison automnale ?
  2. Où faire la cueillette des champignons en Lozère ?
  3. Quelles précautions prendre pour le ramassage d'automne ?
  4. Cueillette en Lozère : quelles activités réaliser à proximité ?
  5. Où trouver une chambre pour votre séjour en Lozère ?

Que peut-on cueillir en Lozère durant la saison automnale ?

La Lozère compte au total environ 230 000 hectares de forêts à travers ses différentes régions naturelles : Mont Lozère, Aubrac, Margeride, Gorges du Tarn et de la Jonte… À l'automne, ces vastes espaces boisés se parent de mille feux, laissant ainsi apparaître les trésors de la forêt lozérienne. Chaque année, à partir du mois de septembre, la Lozère accueille une multitude de vacanciers et de touristes qui s'installent pour la plupart dans les Cévennes pour un court séjour. Ils prennent d'assaut la forêt de notre département en famille ou entre amis pour aller à la recherche des pépites qui regorgent dans notre nature.

Les champignons

Plusieurs variétés de champignons peuvent être cueillies en Lozère pendant la saison automnale.

Les cèpes

Les cèpes désignent plusieurs espèces de champignons principalement comestibles que vous pouvez retrouver dans les forêts de la Lozère durant votre séjour en automne. Elles se reconnaissent à leur pied obèse ou trapu et à leur chapeau charnu qui ont une couleur brune la plupart du temps. Les pores visibles sur les pieds des cèpes sont blancs dans un premier temps, mais elles jaunissent avec l'âge. Les cèpes vivent en symbiose avec les châtaigniers (très nombreux en Lozère), les chênes, les hêtres et les charmes…

Les girolles

Encore appelées chanterelle commune, les girolles font partie des champignons les plus recherchés durant les vacances pour la récolte d'automne en Lozère. Ils se reconnaissent à leur chapeau convexe de couleur jaune citron à orangé et leur pied qui s'amincit vers la base. L'odeur fruitée qu'ils dégagent permet de la distinguer parmi d'autres variétés similaires.

Les girolles se retrouvent essentiellement sous les arbres feuillus et peuvent également pousser dès l'été. Ils ne sont pas à confondre avec les fausses girolles qui, même s'ils ne sont pas toxiques, ne présentent aucun intérêt gustatif.

Les morilles

Très prisés par les vacanciers de passage en Lozère, les morilles ont un goût particulier et fin qui ne laissent pas indifférents les admirateurs. Ce sont cependant les champignons les plus difficiles à trouver dans la forêt lozérienne, car ils ne poussent pas toujours au même endroit d'une saison à l'autre. On les reconnaît à leur chapeau composé d'alvéoles irrégulières dont la couleur est foncée et claire. Tout comme les girolles, ils ont une légère odeur fruitée. Il faut faire attention à ne pas confondre les morilles avec les gyromitres qui sont des champignons dont la consommation peut être mortelle.

Le ramassage se fait de préférence tôt le matin pour maximiser ses chances de trouver un nombre important de champignons frais dans la forêt. Pour leur consommation, vous pouvez consulter des fiches de recettes sur internet ou demander conseil à votre propriétaire si vous vous êtes installé dans une location de vacances chez l'habitant lors de votre séjour dans notre département.

Les châtaignes

Le châtaigner est un arbre historiquement lié à la Lozère, et plus particulièrement à la région naturelle des Cévennes. Son exploitation occupe une place importante au sein de l'économie locale. À la saison automnale, la récolte des châtaignes est l'une des activités les plus importantes dans la région. Chaque année, ce sont près de 1 000 tonnes de châtaignes qui sont ramassées sur toute l'étendue du territoire Lozérien.

Pour les trouver, il suffit de se rendre au pied des arbres sauvages dans la forêt ou dans une plantation. Les fruits mûrs sont reconnaissables à leur bogue marron entrouverte. Vous pouvez les ramasser pour concocter des spécialités locales à base de châtaigne ou pour garder un souvenir de votre séjour dans notre département.

Où faire la cueillette des champignons en Lozère ?

Si vous souhaitez partir en vacances pour la cueillette d'automne en Lozère, mettez le cap sur la région naturelle des Cévennes. Ce sont dans ses forêts que l'on trouve les meilleures variétés de champignons comestibles du département.

Le parc national des Cévennes, lieu privilégié pour cueillir des champignons

Le parc national des Cévennes fait partie des 10 parcs nationaux présents en France. Il couvre au total une superficie de 2 700 km² répartie sur trois départements : le Gard, la Lozère et l'Ardèche. C'est un vaste territoire de moyenne montagne qui abrite 127 communes. La réserve est caractérisée par une biodiversité et des milieux naturels extrêmement riches. Il est reconnu par l'UNESCO en tant que « Réserve de biosphère » et est inscrit dans la liste du patrimoine mondial de l'humanité. La réserve doit cette dernière distinction aux paysages culturels de l'agropastoralisme des Causses et des Cévennes.

La cueillette est autorisée sur le territoire du parc national des Cévennes durant la saison automnale. Vous pouvez donc, le temps d'un week-end, faire un tour dans la forêt tôt le matin pour rechercher des cèpes, pieds de moutons, oreillettes, mousserons, lactaires et coulemelles. Il faut cependant respecter la réglementation en vigueur et éviter de porter atteinte aux droits d'autrui. Pour profiter pleinement de votre séjour dans notre département, ne partez pas seul. Vous pouvez y aller en famille, avec vos amis, ou en compagnie d'un hôte autochtone.

Des coins de cueillettes propres à chaque propriétaire

Il n'y a pas à proprement parler une carte qui permet de trouver les meilleurs coins à champignons en Lozère. Il faut donc une bonne maîtrise des espèces que vous recherchez et de leur milieu de croissance pour une sortie fructueuse. Bien souvent, chaque propriétaire connaît les petits coins secrets qu'il ne partage qu'avec ses convives et amis. C'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles il est préférable d'opter pour une location de vacances lors d'un séjour en Lozère plutôt qu'un hôtel.

Dans un gîte de France, un meublé de tourisme ou une maison d'hôte, vous bénéficierez non seulement d'un confort optimal, mais vous pourrez également vous plonger entièrement dans la culture de notre département durant votre séjour de quelques jours. Ne manquez pas l'opportunité de vous essayer à la cuisine locale avec des produits frais cueillis sur place. De nombreuses spécialités culinaires à base de champignons ou non vous seront également concoctées par vos hôtes.

Quelles précautions prendre pour le ramassage d'automne ?

Pour profiter pleinement de votre séjour dans les Cévennes en Lozère, vous devez prendre certaines précautions. Celles-ci sont relatives à la réglementation locale et aux mesures sécuritaires à respecter pour éviter toute déconvenue.

Respectez la réglementation

Le ramassage de champignons durant la saison automnale est soumis à une réglementation stricte. En effet, conformément à l'arrêt n° 2002-G du 18 juillet 2002, vous êtes libre de cueillir des champignons sur une parcelle lorsqu'aucun panneau ne limite l'accès à la propriété concernée. Si l'accès à une propriété est interdit ou réservé, vous devez cependant être muni d'une autorisation délivrée par le propriétaire de la parcelle (ou par l'association des propriétaires si elle appartient à plusieurs personnes).

Le ramassage des champignons en automne dans la réserve nationale des Cévennes en Lozère est limité à 10 litres par personne, soit l'équivalent d'un seau ménager par jour pour toutes les espèces, sauf pour la pleurote du Panicaut (oreillette du Causse). Pour cette dernière, la quantité maximale journalière à respecter est de 2 litres. Cela permet de préserver la biodiversité de la réserve en évitant une surexploitation. Le non-respect de l'une de ces règles expose les contrevenants aux sanctions prévues par l'article R 215-3 du Code de l'environnement (notamment une contravention de 4e classe).

Prenez des mesures sécuritaires

Pour que votre cueillette dans les Cévennes durant votre séjour se déroule bien, vous devez prendre certaines mesures sécuritaires. En plus de ne pas y aller seul, emportez toujours sur vous un téléphone portable afin de pouvoir joindre les secours en cas de problème. Si cela est possible, portez un gilet fluorescent pour la sortie. De plus, il est important d'éviter de détruire inutilement les plantes non comestibles que vous trouverez sur votre chemin. En effet, même si une variété n'est d'aucune utilité pour vous, elle peut l'être pour d'autres êtres vivants (insectes et autres petites créatures).

Cueillette en Lozère : quelles activités réaliser à proximité ?

Il existe une multitude d'autres activités que vous pouvez intégrer à votre programme lors d'un séjour dans le parc national des Cévennes. N'hésitez pas à passer par Lozère Résa afin d'effectuer la location de votre gîte de France à proximité de ces activités.

Participer aux fêtes et manifestations autour du champignon

Chaque année, des fêtes et manifestations autour du champignon sont organisées en Lozère durant la saison automnale. C'est la ville de Mende, préfecture du département, qui accueille l'essentiel de ces évènements. On peut mentionner la fête des Toqués du Cèpe et de l'Abeille et les journées mycologiques de Lozère. Ces manifestations vous permettent de découvrir la richesse des forêts de la Lozère. Des dégustations, démonstrations et ateliers divers sont également au rendez-vous. N'hésitez pas à vous renseigner sur les modalités de participation à ces manifestations afin d'y faire un tour à l'occasion de votre séjour de quelques jours dans les Cévennes.

Partir en randonnée à la découverte des paysages sauvages

L'une des meilleures façons de profiter de votre séjour en Lozère durant la saison automnale est de partir en balade à la découverte des paysages sauvages. Le parc national des Cévennes est l'un des cadres les plus propices à cette activité dans le département. Plusieurs chemins de randonnées pédestres y sont aménagés pour le plus grand bonheur des amateurs de sports.

Vous avez le choix entre plus de 300 chemins de promenades, avec des itinéraires d'une longueur moyenne de 8,5 km. La réserve abrite aussi plusieurs parcours de découverte qui ont été aménagés de façon à permettre aux randonneurs d'en savoir plus sur le patrimoine naturel et culturel de la Lozère et sur diverses thématiques.

Pour les amateurs de cyclisme, une trentaine de circuits VTT sont également accessibles sur place sur une distance totale de plus de 500 km. La majorité des activités de pleine nature que propose le parc national des Cévennes sont accessibles non seulement aux personnes en bonne condition athlétique (enfants, adultes), mais aussi aux personnes en situation de handicap. Quelles que soient vos capacités physiques, vous pouvez donc intégrer une balade au sein de la réserve à votre programme. Fauteuils tout terrain, joëlettes tout terrain à assistance électrique, et calèches sont mises à la disposition du public pour une expérience agréable.

Visiter les sites historiques des Cévennes

Une autre activité à intégrer à votre programme à l'occasion d'un séjour en Lozère, dans le parc national des Cévennes, est la visite du patrimoine historique local. Ne manquez pas de faire un tour dans les villages et sur les sites les plus emblématiques de la région afin de découvrir la richesse culturelle et le patrimoine architectural lozérien.

  • le village de Sainte-Enimie dans les Gorges du Tarn,
  • le chaos de Nîmes-le-Vieux,
  • le hameau du Villaret,
  • le château de Castanet.


Ne manquez également pas de faire un tour au musée des vallées cévenoles afin de découvrir de plus près la vie économique, traditionnelle, et sociale des Cévennes. Pour votre séjour dans l'un des plus beaux départements de France, réalisez la réservation de votre location sur Lozère Résa.

Où trouver un logement pour votre séjour en Lozère ?

L'hébergement (gîte, chambre d'hôte, camping…) est l'un des principaux points auxquels il faut penser durant la préparation d'un séjour tout confort dans les Cévennes et plus globalement dans notre département.

Des villages d'accueil au cœur des Cévennes

Pour un séjour tout confort au plus près des coins de ramassage en Lozère, il est préférable de réserver votre location de vacances dans l'un des villages qui se trouvent sur le territoire de la réserve nationale des Cévennes. Une offre étendue de location de vacances et d'hébergement chez l'habitant est accessible dans de nombreuses communes et à proximité.

Un large choix d'hébergement à votre disposition

Pour vos séjours en Lozère, les options d'hébergement auxquelles vous avez accès sont nombreuses. Vous pourrez ainsi bénéficier d'un confort optimal pour vos vacances dans notre département.

Gîtes de France et village de gîtes

La Lozère abrite au total plus d'un millier de locations de vacances qui servent à accueillir les touristes de passage pour un séjour à la campagne. Près de la moitié de ces hébergements sont des gîtes de France. À l'approche de votre voyage, vous pouvez effectuer la location d'un gîte de France de 1 à 3 épis en fonction de vos préférences. Plus le nombre d'épis est important, plus le gîte est luxueux.

Il est ainsi aisément possible de trouver un hébergement de vacances avec piscine chauffée, jardin, parking privé et toutes les installations nécessaires à un séjour confortable en toute autonomie. Il existe également des gîtes avec plusieurs chambres et plusieurs couchages pour les groupes de personnes qui souhaitent séjourner ensemble. L'hébergement peut se trouver dans une maison indépendante ou à l'intérieur d'un village de vacances (ou village de gîte) avec plusieurs autres hébergements sur un même domaine.

Hébergements de camping

L'option de la location d'un gîte ou d'un meublé de tourisme au sein d'un camping est également envisageable pour un séjour tout confort à la campagne dans les Cévennes. L'avantage de cette solution d'hébergement est qu'elle vous permet d'être au plus près de la nature et des principales activités de plein air qu'offre la région dans laquelle vous vous trouvez : randonnées pédestres, balades, sports aquatiques… Dans un camping, vous pouvez louer un chalet, une roulotte, un tipi ou même un emplacement pour fixer votre propre tente. Des animations vous sont proposées pour agrémenter vos journées lorsque vous n'êtes pas dans la forêt en quête de champignons ou de châtaignes.

Passez donc par Lozère Résa afin d'effectuer la location de votre hébergement de vacances (gîte, maison, camping) afin de profiter d'un séjour tout confort et participez à la cueillette automnale dans notre département.


L'hébergement a bien été ajouté à votre sélection