Cueillette châtaignes en Lozère

Pour les amoureux des recettes à la châtaigne, la Lozère est une destination très prisée. Connu pour ses nombreuses variétés de châtaigne, notre département accueille chaque année des milliers de visiteurs pour la récolte de ce fruit aux saveurs uniques. Vous souhaitez participer à cette activité ensemble avec vos enfants ou vos amis ? Lozère Résa vous présente ici les destinations à priser, ainsi que la période idéale pour réserver votre séjour cueillette de châtaignes. Vous trouverez également sur notre site des offres d'hébergements pour des séjours confortables et agréables au cœur de la nature.


Sommaire

  1. Quelles destinations pour la récolte des châtaignes en Lozère ?
  2. À quelle période peut-on cueillir des châtaignes en Lozère ?
  3. Que peut-on cueillir dans les villages lozériens ?
  4. Ramassage de châtaignes : que dit la loi ?
  5. Comment se préparer pour la récolte en campagne lozérienne ?

Quelles destinations pour la récolte des châtaignes en Lozère ?

Grâce à sa géologie atypique et son climat particulièrement doux, notre département possède plusieurs hectares de plantations qui produisent différentes variétés de châtaignes. Avec plus de 600 tonnes de fruits produites par an, ses vastes étendues de châtaigniers sont le théâtre d'une immense saison de récolte chaque année. Ces plantations se retrouvent notamment sur la partie du territoire lozérien inclus dans le Parc national des Cévennes. Pour prendre part au ramassage de châtaigne durant votre séjour, vous devez ainsi privilégier certaines destinations :

  • Florac,
  • le Mont Aigoual,
  • Pourcharesses.


Ces différents endroits comprennent de nombreuses plantations du fameux « arbre à pain ». On y retrouve différentes variétés qui font la renommée de certaines spécialités locales.

Florac

Fleuron du Parc national des Cévennes, Florac est un véritable poumon de la culture de châtaignes dans notre département. Il se longe au pied du causse Méjean, à l'entrée des Gorges du Tarn. Sa composition faite de schiste, de granit et de calcaire en fait le point de rencontre des trois sites géologiques de notre département. C'est d'ailleurs cette composition du sol qui favorise la culture des châtaigniers sur son territoire. Que ce soit en plantation privée ou en pleine forêt, vous trouverez de nombreux sites propices pour le ramassage de marrons dans cette citée lozérienne.

Pour vous garantir un séjour confortable à la récolte de ces noix très populaires, Lozère Résa vous propose des gîtes de France et des meublés de tourisme dans les villages et hameaux de la région. Notre offre comprend des locations en maison de vacances et des logements en camping à Sainte-Enimie et à Meyrueis. Que vous souhaitiez passer un week-end ou plutôt l'intégralité de vos vacances au ramassage des marrons, vous trouverez sur notre site un logement qui répond à vos besoins.

Mont Aigoual

Avec ces 1 565 m d'altitude, le Mont Aigoual est le deuxième plus haut sommet des Cévennes, après le pic de Finiels. C'est l'une des principales destinations à privilégier si vous souhaitez participer au ramassage des fruits du châtaignier dans les forêts de notre département. Le Mont Aigoual et son massif proposent en effet de vastes châtaigneraies qui produisent des centaines de tonnes de fruits tous les ans. En réservant un gîte de France près de ce site, vous pourrez participer au ramassage, ensemble avec vos enfants et vos amis.

Votre séjour au cœur des bois du Mont Aigoual est également l'occasion pour participer à de nombreuses autres activités :

  • la randonnée pédestre,
  • la balade en calèche ou sur âne,
  • le cyclotourisme…


Ces activités de pleine nature vous permettront de découvrir une partie de la faune locale composée des espèces telles que le cerf et le bison.

Pourcharesses

Près du massif du Mont Lozère et des Gorges du Tarn, Pourcharesses est une commune de notre département. Ce village lozérien fait partie des sites incontournables pour prendre part au ramassage de la châtaigne. À travers ses villages et hameaux, on retrouve de nombreuses plantations de châtaigniers qui rassemblent touristes, visiteurs et autochtones autour de la récolte, une fois la saison venue. Pour participer à cette activité durant vos prochaines vacances, réservez un gîte de France près d'une forêt de châtaigniers afin d'avoir un accès rapide au site.

Pour cela, le village de Castanet est une destination idéale. Sur Lozère Résa, vous trouverez une importante offre de location de gîtes près de ce hameau. Que ce soit directement à Castanet ou dans un village voisin, nous disposons des logements entièrement équipés pour passer un séjour confortable en communion avec la nature. Si vous rêvez d'un week-end insolite en couple, optez pour une location de camping pour passer quelques nuits dans les bois ou au sommet d'une montagne. Entre nos tipis, yourtes, roulottes et dodômes étoilés, vous trouverez forcément de quoi rendre votre séjour unique.

À quelle période peut-on cueillir des châtaignes en Lozère ?

L'automne est la période la plus adaptée pour le ramassage du fruit de « l'arbre de pain ». C'est un peu comme la récolte de champignons qui se déroule idéalement entre septembre et octobre. La différence avec la châtaigne et le marron est qu'ils doivent être ramassés idéalement au début de l'automne. Cela permet d'éviter que les fruits pourrissent à force de rester longtemps au sol. Pour avoir de bonnes récoltes, encore en état, il est ainsi souvent recommandé de réaliser le ramassage dès le mois de septembre jusqu'au début novembre.

Pour réserver votre hébergement parmi nos gîtes de France, faites donc attention à bien respecter cette période. Durant votre séjour, vous pourrez également cueillir différentes espèces de champignons pour préparer les recettes les plus savoureuses de la campagne lozérienne.

Que peut-on cueillir dans les villages lozériens ?

Le fruit de « l'arbre de pain » se décline en une très grande variété. Seulement dans le département lozérien, on recense une trentaine d'espèces différentes. Parmi celles qui sont les plus connues, on peut citer :

  • la Sardonne,
  • la Pellegrine,
  • la Figarette,
  • la Dauphine…


Chacune de ces espèces possède ses propres caractéristiques et sa propre saveur. C'est d'ailleurs ce qui fait la grande variété des confitures de châtaigne produites dans notre département.

La Sardonne

Très connue dans la vallée du Borne en Ardèche, la Sardonne est l'une des espèces les plus cultivées dans les Cévennes, sur le territoire lozérien. Il s'agit d'un marron de gros calibre (environ 31 mm) qui se développe de préférence en basse altitude. On lui reconnaît une saveur sucrée très prononcée. Ce goût délicieux en fait un choix idéal pour la production des marrons glacés. Il peut aussi être transformé en confiture ou en farine selon les besoins.

Grillée à la poêle trouée ou consommée fraîche, la Sardonne accompagne parfaitement tous les repas copieux de la journée. Pour remplir votre panier avec ce fruit au goût unique, réservez un gîte de France dans un village du département. Vous pourrez par exemple choisir un hébergement à Villefort ou à Pied-de-Borne, afin de ramasser la Sardonne sans aucune difficulté.

La Pellegrine

La Pellegrine est une variété très répandue dans les villages lozériens. Selon certaines sources, elle représente plus de 60 % de la production locale dans la commune de Saint-Germain-de-Calberte et dans les environs. Cette espèce est connue pour sa qualité gustative particulière. Consommée seule, en confiture ou sous forme de fruit séché, elle offre une saveur légèrement acidifiée. C'est l'une des variétés à privilégier si vous souhaitez vous raviver les papilles lors de votre passage à la campagne.

Les Pellegrines se ramassent principalement en octobre, entre le 10 et la fin du mois. Pour en ramasser durant votre séjour, vous devez vous préparer à fournir plus d'effort. En effet, cette variété de châtaignes est souvent de petit calibre. Si vous souhaitez vivre cette aventure plutôt ludique, faites votre choix parmi nos gîtes de France situés à Saint-Germain-de-Calberte et dans les communes voisines. En fonction de vos besoins en termes de confort, vous pouvez opter pour un hébergement de 3 épis, 4 épis ou 5 épis. Nous disposons également des logements avec wifi gratuit et piscine intégrée pour les amoureux de grand confort.

La Figarette

La Figarette est l'une des variétés les plus précoces que l'on retrouve sur le territoire lozérien. Elle est le plus souvent récoltée dès la seconde moitié du mois de septembre. Et pour cause, elle possède l'avantage d'atteindre la maturité très tôt. C'est une espèce de petit calibre, mais très facile à éplucher. Plus douce que la plupart des variétés existantes, elle est très adaptée au séchage. Vous pouvez donc en consommer seule ou en accompagnement avec d'autres aliments.

Envie de goûter à la Figarette pendant votre escapade dans la campagne lozérienne ? Pour retrouver plus facilement ce type de marron, réservez un hébergement dans les environs de la vallée du Galeizon. Selon vos préférences, vous pouvez par exemple choisir une chambre dans une maison de vacances à Saint-Martin-de-Boubaux. Une autre option sera de choisir un gîte ou un hébergement de camping près du Collet-de-Dèze. Quelles que soient vos préférences, vous trouverez sur notre site des logements confortables offrant différentes capacités d'accueil (de 1 à plus de 8 personnes). Vous pourrez ainsi faire votre choix selon que vous souhaitez séjourner en couple, en famille ou en groupe.

La Dauphine

En dehors de la Sardonne, la Pellegrine et la Figarette, la Dauphine est une autre variété très fréquente sur le territoire lozérien. Elle se distingue par son aspect rond et par sa couleur châtain clair. Dotée d'une très bonne qualité gustative, elle est souvent présente à table pour les grandes occasions. Qu'elle soit grillée à la poêle ou proposée sous forme de confiture, elle fait partie des préférences de la majorité des Lozériens.

Si vous souhaitez goûter à la Dauphine ou à un de ces produits dérivés, préparez votre séjour notamment pour la seconde moitié du mois d'octobre. C'est durant cette période que cette variété est prête pour la consommation. Elle est d'ailleurs classée parmi les espèces semi-tardives que l'on retrouve dans notre département. Pour cueillir la Dauphine pendant votre séjour, choisissez un gîte parmi les multiples offres disponibles sur notre site. Vous aurez ainsi un cadre bien aménagé pour vous reposer la nuit, après de longues heures passées au ramassage en journée.

Ramassage de châtaignes : que dit la loi ?

Envie de participer au ramassage de la Sardonne ou de la Figarette dans un village lozérien ? Pour réussir votre séjour, il existe certaines règles que vous devez connaître. En effet, bien que cette activité soit particulièrement intéressante, elle se pratique dans le respect d'un cadre réglementaire bien défini. Et pour cause, la majorité des châtaigneraies présentes sur le territoire sont des propriétés privées. Pour cela, il est strictement interdit de procéder aux ramassages de ces fruits sans l'autorisation du propriétaire ou de l'exploitant.

Ce cadre réglementaire est défini à partir de l'article 549 du Code civil. Conformément à cette loi, le simple possesseur ne fait les fruits siens que s'il en possède de bonne foi. Si telle n'est pas le cas, il est tenu de les restituer au propriétaire qui les revendique. Selon la situation, un remboursement correspondant à la quantité de châtaignes ramassée peut être exigé.

Faites donc attention à bien vérifier s'il s'agit d'une propriété privée ou non, avant de commencer par ramasser des fruits dans une châtaigneraie. Vous évitez ainsi tous les éventuels litiges avec les propriétaires terriens ou leurs exploitants. Sur ce point, une idée intéressante consiste à se faire accompagner par un guide autochtone. Ce dernier pourra vous indiquer les meilleurs endroits pour ramasser vos marrons sans porter atteinte aux droits d'un éventuel propriétaire.

Comment se préparer pour la récolte en campagne lozérienne ?

Vous avez déjà réservé votre séjour dans notre département pour participer au ramassage de la Dauphine ou de la Pellegrine ? Avant de vous rendre sur place, il est important de préparer votre matériel. En général, il faut prévoir un panier dans lequel vous mettrez les fruits ramassés. Au-delà du panier, vous aurez besoin d'autres accessoires :

  • un bâton ou une canne pour faciliter la marche sur les pentes,
  • un pantalon ou un jean assez épais,
  • des chaussures montantes ou une paire de bottes.


Vous pouvez également ajouter des gants pour protéger vos mains. Ces vêtements et accessoires seront très utiles pour vous protéger contre les blessures et les morsures d'insectes. Avec le matériel adéquat, vous êtes sûr de profiter au maximum de chaque séance de ramassage, que vous soyez en famille ou entre amis. Pour rendre l'expérience encore plus intéressante, réservez un gîte « tout confort » sur Lozère Résa, et bénéficiez d'un très bon rapport qualité-prix.


L'hébergement a bien été ajouté à votre sélection